La fin du poème géant

Découvrez la fin de ce poème géant.

Lorsqu’on parcourt un poème d’une telle ampleur, le regard n’en capte des passages. Pour le lire en totalité, il faudrait avoir le livre sous les yeux et ainsi en prendre connaissance à tête reposée.

Comme ce n’est pas forcément possible pour tout le monde, nous avons publié dans la page ci-dessus « Extraits du poème » le début du poème. Par symétrie, nous vous en proposons ci-dessous la fin.

Rappelons que ce poème est écrit sur le thème de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, dont chaque lettre du texte est utilisée en début de vers (poème-acrostiche).

Ce texte se termine par « droits et libertés qui y sont énoncés« . Nous reproduisons pour vous le dernier paragraphe sur les lettres du mot « E N O N C E S »

Voici donc les derniers vers du poème géant.

7 544 Et si chaque pays, même les avancés,

7 545 Ne faisaient qu’appliquer tous ces droits énoncés

7 546 On aurait des matins moins taris de soleil

7 547 Non pâlis au chagrin qui s’accroche à l’éveil.

7 548 Ce texte de nos droits nous montre la raison

7 549 Ecrivant la saveur d’un nouvel horizon

7 550 Signant pour les humains des parcelles d’espoir.