Espionnage du citoyen = dictature rampante

Soyez vigilant face à l’espionnage massif du citoyen

Ce sont les Prémices d’une Dictature rampante.

Cet extrait nous porte à environ la moitié du poème géant. Plus précisément au niveau de l’article 20 de la Déclaration des droits de l’Homme.

Nous sommes à la fin du passage où l’auteur nous parle de l’espionnage massif du citoyen.

Nous reproduisons ici les derniers vers où il nous met en garde contre cette menace précisant qu’elle comporte les prémices d’une dictature rampante.

Ce point de vue lui permet d’enchaîner sur un autre thème celui du renouveau des peuples. Car malgré tous les assauts des dictateurs, malgré le déchaînement de leurs troupes, les hommes ont toujours survécu. Malgré leur rage et leur terreur, jamais un dictateur ni ses hommes ni aucune de leurs armées n’ont pu se maintenir sur le long terme.

Les dictatures ont disparu, les peuples ont survécu.

Les dictateurs et les chefs sanguinaires ont toujours perdu à la longue. Et les civilisations ont toujours pu renaître. Mieux, elles ont transmis leur connaissance, et les nouvelles civilisations ont pris assise sur cette science pour la prolonger et bâtir encore plus de splendeur. En bref :

Les dictateurs se sont tus, mais la science et la culture ont survécu.

Un message d’espoir lorsque les jours paraissent sombres et sans lendemain. Car il y aura toujours un lendemain.

Extraits.

Les extraits suivants sont écrits sur les lettres de la fin de l’article 20 et début de l’article 21.

Fin article 20 : (F A I R E) « P A R T I E  D ‘ U N E  A S S O C I A T I O N.

Début article 21 : T O U T E  P E R S O »  (N N E (…) L I B R E M EN T)  « C H O I S I S  »

P.-S. Ce ne sont que des extraits, de courts passages pris par-ci par-là. C’est pourquoi nous mettons en gras les lettres pour vous permettre d’en visualiser le contexte de la phrase servant d’acrostiche.

Remarque.

Pour en savoir davantage sur le livre complet et le contenu du poème , cliquez sur la page : « le contenu du poème géant » .

Pour lire d’autres passages de ce poème, cliquez sur « Extraits du poème » .

Précisons à nouveau que ce poème a été composé en 2006.

Début de la lecture.

3 819 Pourrons-nous refuser la mainmise constante

3 820 Activée en tous lieux, que sans cesse on nous vante

3 821 Rivée pour notre bien, mais qui n’est qu’espionnage

3 822 Tressé pour englober la terre sans ambages ?

3 823 Il suffit de bien peu pour qu’à nouveau bascule

3 824 En nos jours l’avenir, sous nos yeux incrédules.

3 825 Donnons-nous les moyens pour que plus ne revienne

3 826 Une trouble oraison dans la vie quotidienne,

3 827 Nous avons pour ce faire une Déclaration

3 828 Ecrite pour que l’homme de toute Nation

3 829 A jamais ne connaisse à nouveau le servage

3 830 Sur chaque continent et dans chaque village.

3 831 Si les hommes d’avant possédaient cette loi

3 832 On aurait un passé non forgé par l’effroi

3 833 Ce parcours de l’humain ne serait que chansons

3 834 Illustrant le bonheur de cueillir les moissons

3 835 Au lieu de ces complaintes aux cruels échos

3 836 Traversant les années dans l’écume des mots.

3 837 Il est vrai que l’emploi de la force et du fer

3 838 Ou de la servitude à l’affreux magister

3 839 Nous apprend que la terre a vécu des moments

Article 21 (1)

3 840 Terribles, monstrueux sous tous les firmaments.

3 841 On devrait cependant observer que jamais

3 842 Un carnage n’a pu engloutir au marais

3 843 Tout l’espoir qui vibrait dans le fond de chaque homme

3 844 Et qui est dans sa vie comme un cristal en somme.

3 845 Pour une ville détruite, une autre plus belle

3 846 Erigeait face au ciel d’éclatantes tourelles,

3 847 Rayonnait son prestige au-delà des frontières

3 848 Semant de purs joyaux aux confins des rivières.

(…)

3 975 Chaque ville a connu les assauts meurtriers

3 976 Hérissés de lances et de lourds baudriers

3 977 Où la rage de Sparte ou d’un autre village

3 978 Irriguait la folie pour un sombre pillage.

3 979 Si le sol de la Grèce longtemps a mugi

3 980 Incendié chaque année quand le ciel a durci

3 981 Sur la page du monde, il poursuit le roman

(…)

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut